Article Projets et territoire
Saint-Nazaire

Les ateliers de l’Ouvre-Boîtes : deux premiers mois encourageants

Publié le 19 janvier 2022
Photo

Les ateliers de l’Ouvre-Boîtes, nouveau tiers-lieu coopératif à ouvert à Saint-Nazaire en novembre dernier. Après deux mois de fonctionnement l’heure est au premier bilan.

Martine Perrin et Marie Delestre, toutes deux entrepreneures à l’Ouvre-Boîtes et très actives au sein des Ateliers de l’Ouvre-Boîtes le disent haut et fort : « les gens qui rentrent ici trouvent tout de suite le lieu accueillant et chaleureux. Ils sont très contents de l’accueil ! ». C’est un premier point positif. Il faut dire que ce nouveau lieu, ouvert depuis deux mois est une vraie expérimentation pour l’Ouvre-Boîtes comme pour les entrepreneur.es qui y développent de nouveaux projets et de nouvelles idées.

« les gens qui rentrent ici trouvent tout de suite le lieu accueillant et chaleureux. Ils sont très contents de l’accueil ! »

UNE BOUTIQUE D’ARTISANAT

Photo

« On est très fièr.es d’avoir réussi à ouvrir avant la période des fêtes, même si on n’était pas tout à fait prêt : on l’a fait ! » s’enthousiasment Martine et Marie. Côté ventes, aucun objectif n’avait été fixé mais le chiffre d’affaire a plus que doublé entre novembre et décembre : « c’est encourageant, même si l’enjeu, maintenant, c’est de faire vivre la boutique au-delà des périodes de forte consommation comme peut l’être celle de Noël » précise Kévin Fraslin, en charge du pôle de Saint-Nazaire.

Les Ateliers de l’OB, situés dans le centre-ville et à proximité du marché, ont réussi en peu de temps à attirer du monde « que ce soient des passants curieux de voir ce qui est à l’intérieur ou des anciens clients de la librairie qui était installée ici auparavant.» rapporte Martine.

Aujourd’hui, la partie boutique accueille 13 exposant.es dont 11 entrepreneur.es de la coopérative avec des produits très variés : tableaux, savons, cartes-postales, chocolats, chapeaux…les deux autres sont des entrepreneur.es externes. Ces derniers peuvent bénéficier de contrats spécifiques pour être présent sur un mois seulement. Ce fonctionnement permet de « compléter l’offre, créer de la nouveauté et de mettre en avant nos coups de cœur » explique Kevin.

UN LIEU D’ANIMATIONS ET DE BIEN-ÊTRE

Photo

Depuis le début du mois de janvier, les entrepreneur.es proposent divers ateliers collectifs pour animer le lieu pendant les week-ends. Au programme : modelage, relooking de meubles, macramé, plumasserie…mais d’autres choses peuvent être imaginées par les entrepreneur.es de l’OB qui le souhaitent. D’après Martine et Marie, les premiers ateliers « commencent à donner des idées à d’autres qui souhaiteraient utiliser l’espace pour faire découvrir leur métier ou savoir-faire ».

Photo Le tiers-lieu dispose également d’un espace bien-être, actuellement occupé par deux réflexologues. A partir du mois de mars, ce sera cinq praticiennes qui se partageront l’espace pour des rdv individuel. Il y a un fort enjeu là-dessus car « c’est plus difficile de mobiliser comme les passants ne peuvent pas directement voir l’espace bien-être depuis l’extérieur. Il faudra un peu plus de temps pour communiquer là-dessus mais à chaque fois qu’on en parle, cela plait » précise Martine.

Pour Kevin, l’enjeu des mois à venir porte aussi sur l’animation du lieu et l’organisation d’événements collectifs en soirée ainsi que sur la mobilisation d’autres entrepreneur.es de l’Ouvre-Boîtes pour porter renfort au petit groupe des « poissons pilotes » très mobilisés depuis six mois. Martine et Marie l’expriment également : « Il faut que les entrepreneur.es n’hésitent pas à venir manger avec nous le midi ou boire un café. C’est aussi un lieu où ils peuvent s’investir et faire vivre leurs idées, il ne faut pas hésiter ! ».

 

Retrouvez toutes les informations des Ateliers de l’Ouvre-Boîtes ici

Crédits photos : Delphine Lethu